légendes urbaines

Monstre du Lock Ness

 

Le Loch Ness est la plus grande étendue d'eau vive en Grande-Bretagne. On raconte qu'un montre y vit, car selon une légende écossaise, chaque lac écossais serait habité par un "kelpie" (monstre lacustre). Chacun d'entre eux est assimilé à de mauvais esprits qui tueraient les voyageurs en les noyant. Depuis 1500 ans, la légende du monstre qu'on a appelé Nessie (ou Nessy) perdure.

Le premier témoin du Nessie fut le moine irlandais Saint Colomban, en 565. Depuis, beaucoup de gens cherchent à voir le monstre et à prouver son existence à travers des photographies et vidéos dont l'authenticité est difficile à prouver. Pourtant, entre 1933 et 1974, environ 3000 personnes dirent avoir vu Nessie. D'après E.G.Boulenger, le directeur de l'aquarium du zoo de Londres, "le cas du monstre du loch Ness ne mérite notre considération que dans la mesure où il offre un exemple frappant d'hallucination collective... Pendant  d'innombrables siècles, un tas de légendes fantastiques et surnaturelles ont circulé sur cette grande voie d'eau intérieur. Quiconque ayant la moindre connaissance de la nature humaine n'éprouvera aucune difficulté à comprendre comment un animal, une fois que l'on a dit que quelques personnes l'avaient vu, doit, peu après, apparaître à beaucoup d'autres." Cette réflexion pourrait également s'appuyer sur la formation des Tulpa.

Nessie a été accusé d'avoir dévoré plusieurs baigneurs au cours des siècles, mais comment de telles créatures auraient-elles pu survivre pendant si longtemps ? Certains scientifiques signalent que si les surnoms qu'on leur donne suggèrent des individus isolés, ces animaux, s'ils existent vraiment, appartiennent sans doute à un même groupe, une même colonie, ce qui expliquerait leur apparente longévité.



23/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres