légendes urbaines

Vampires

 

Un vampire est un Non-mort et non-vivant, c’est un “revenant en corps”, se distinguant ainsi des revenants immatériels (fantômes ou esprits). Les vampires sont en général immortels. Cela veut dire qu’ils ne peuvent pas mourir de mort naturelle, de vieillesse. Un vampire, qui possède à la fois les attributs d'un fantôme et d'un humain, peut donc traverser tous les obstacles et se manifester ensuite sous une forme humaine solide.

Le vampirisme existe au moins depuis l'Ancienne Égypte. Les vampirologues actuels croient que le premier vampire était Lilith, reine de la nuit et mère des Démons, première tentative de Jéhovah pour fabriquer la femme.

Contrairement à l'image que l'on a des vampires, ils ne sont pas tous pareils. Certains ne craignent pas vraiment la lumière du jour, mais sont seulement brûlés s'ils restent exposés trop longtemps. Un couteau dans le cœur ne peut pas tous les tuer, cela dépend des cultures. Il en est de même pour beaucoup d’autres objets tels que le crucifix, la gousse d’ail, ou encore l’eau bénite. En revanche, tous les vampires dorment pendant la journée (car ils sont plus faibles pendant cette période), et aucun n’a de reflet dans un miroir.

De plus, tous les vampires sucent le sang afin de se nourrir. Un véritable vampire apparaît toujours sous la forme d'un homme ou d'une femme, pas d’une chauve-souris. Il boit son content de sang chaud puis, grâce à un procédé que les savants ne peuvent pas expliquer, referme la blessure qui se cicatrise immédiatement et devient une petite marque rouge. Fidèle à sa proie, le vampire revient boire son sang. Le donneur involontaire décline, maigrit, devient squelettique et finit par mourir. C'est alors que le baiser maudit montre toute l'étendue de son pouvoir. Le “baiser du vampire” s'applique à la gorge, contre la carotide. Avec une habileté surprenante, les dents-scalpels du vampire percent l'artère, libérant le germe du vampirisme qui donne aussi l'immortalité. Dans certaines cultures, on pense qu’il faut simplement goûter au sang d'un vampire pour devenir l'un des leurs. Il peut même arriver parfois que certains vampires aient décidé de ne plus toucher au sang humain et de se nourrir de sang animal. Ceux-là ne sont pas dangereux et peuvent vivre comme nous. Cependant, la moindre goutte de sang humain sur leurs lèvre peut les rendre à nouveau méchants.

Pour tuer un vampire, différentes méthodes existent. Certains pensent qu’il faut leur planter une flèche contenant le sang d’un mort en plein cœur. D’autres pensent que le seul moyen est de leur trancher la tête. En tout les cas, l’eau bénite peut rester un moyen de défense.

Lorsqu’un vampire sens l’odeur d’un humain, odeur qu’il garde a tout jamais en mémoire, il lui sera ensuite très simple de retrouver cet humain. Le seul moyen de masquer son odeur reste encore de s’imprégner de cendres parfumées au safran.



23/12/2009
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres