légendes urbaines

Chiens noirs (the black dogs)

 

Un chien noir est un spectre principalement présent dans le folklore britannique et qui représente un présage mort. Il est généralement plus grand et plu gros qu'un chien normal et possède de grands yeux rouges. Il dégage une sensation de froid, de découragement.

Les origines du mythe sont difficiles à discerner, mais depuis toujours, en Europe, on associe le chien à la mort. Par exemple, en Grèce le Cerbère était le gardien des mondes de l'Enfer. Cette association est due à la manie des chiens de creuser la terre, comme s'il cherchait à aller dans les mondes souterrains.

Les chiens noirs apparaissent souvent les soirs d'orage dans les carrefours, les lieux d'exécution ou les lieux antiques. La plupart des chiens noirs sont malveillants, et ne sont là que pour annoncer un présage de mort, mais quelques-uns peuvent être directement méchants. Il peut même arriver que quelques uns soient bienveillants.

Aux Etats-Unis, deux chiens sont censés parcourir une région du Tenesee. La légende veut que deux chiots noirs aient été adoptés par un cruel agriculteur qui était si mauvais que le diable ne l'autorisa pas à entrer en enfer, mais lui offrit le poste de chasseur de voyageurs solitaires. Certains racontent que la vue de ses deux chiens entraîne la mort dans les jours qui suivent. D'autres disent que la mort ne survient que des mois, voir des années après. Enfin, certains récits racontent que c'est un chien unique, possédant plusieurs têtes, qui ne serait autre que le Cerbère, gardant les portes de l'Enfer.

Sur notre continent, en Normandie, le chien noir est appelé le "Rongeur d'Os".



22/12/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres