légendes urbaines

Vaudou

 

Le vaudou, qui signifie, "Culte des esprits", est un culte animiste originaire de l'ancien royaume du Dahomey (Afrique de l'Ouest). Il est toujours largement répandu au Bénin et au Togo. Le vaudou désigne l'ensemble des dieux ou des forces invisibles dont les hommes essaient de se concilier la puissance ou la bienveillance.

L'une des caractéristiques du Vaudou est la cérémonie. C'est lors de ces rassemblements que vont être invoqués les loas (dieux en créole). Les cérémonies consistent à provoquer l'apparition des dieux dans les corps de personnes en transe, à l'aide d'offrandes, sacrifices et louanges suivis de chants et de danses.

Les Bougies ont chacune un rôle bien défini dans le bon déroulement d'un rituel. Chaque couleur a sa propre signification et son emplacement bien précis. Par exemple, la couleur grise stoppe et neutralise le mal, le noir condense le mal ou s'utilise aussi pour communiquer avec les morts ou pour éloigner un ennemi. Le Parme s'utilise pour les exorcismes. La couleur rose résout les problèmes affectifs et d'amour. L'or quand à lui, peut remplacer toutes les autres bougies.

La poupée Vaudou a elle aussi une place importante. Elle représente l'esprit d'une personne, et est employée pour lui jeter des sorts. Cet objet magique, devenu un stéréotype de la sorcellerie, est souvent représenté dans la culture populaire.

De plus, Les zombies font partie intégrante des légendes vaudou notamment Haïtiennes. En effet, lorsqu’un prêtre vaudou tue une personne, il va ensuite la déterrer et la ramène à la vie. Il s’en sert ensuite comme une sorte d’esclave, sans réelle conscience : la personne est devenue un mort-vivant.



19/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres