légendes urbaines

Portes vers l'Enfer (Hell gates)

 

Il existe de nombreuses légendes à propos des portes vers l’enfer telles que “The Gates of Hell” à New Jersey, “Hell Gate Bridge” à New York et "the Seven Gates of Hell" en Pennsylvanie.

The Hell Gate Bridge” est situé dans le Queens de New-York. C'est un pont long d’environ 5km et qui relie le Queens au Bronks. Sa construction fut achevée en 1916, et il reste aujourd’hui l’un des plus longs ponts dans le monde, même s’il est très peu employé. D’après la légende, si quelqu’un s’arrête sur le pont et se retourne, il pourra voir "the fiery gates of hell". De plus, on raconte qu’un jour, un jeune couple est mort sur ce pont et si aujourd’hui une voiture s’arrête de nuit sur le pont, et éteind toutes les lumières, l’un des membres du couple entre dans la voiture et laisse une trace humide sur l’un des sièges.

The Seven Gates of hell” est situé en Pennsylvanie, le long de la “Trout Run Road”, et tout près d’un ancien Asile. L’histoire raconte qu’un jour l’asile prit feu. Cinq cent des patients s’échapèrent et se trouvèrent face aux sept portes qui entouraient le bâtiment. Ils commencèrent donc à s’entretuer les uns les autres et certains périrent même brulés. On raconte maintenant qu’une Jeep chasse la plupart des visiteurs, ainsi plus personne n’approche de cet asile. Cependant, la jeep serait incapable de traverser “Trout Run Road”.

Stull’s Hell Gate” est situé au cimetière de Stull et la légende raconte que le portail s’ouvre seulement la nuit d’Halloween. Près du portail, se trouverait une église abandonnée. Le fils du diable, serait enterré parmi les tombes près de cette église, et donc de la porte vers l’Enfer. Chaque nuit d’Halloween, à minuit, le diable vient voir son fils.



28/12/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres