légendes urbaines

Pactes (deals)

 

"Il y a dans tout homme, à toute heure, deux postulations simultanées, l’une vers Dieu, l’autre vers Satan. L’invocation à Dieu, ou spiritualité, est un désir de monter en grade ; celle de Satan, ou animalité, est une joie de descendre."
Charles Baudelaire


Les pactes se passent avec les démons ou parfois avec Satan lui-même. Le démon peut faire tout ce que l’humain lui demande, si celui-ci lui offre sa vie en contrepartie. L'humain peut vivre un, voire dix ans, mais ensuite son âme revient au démon.

Un pacte peut être oral comme écrit. Il y a peu de différences entre les deux. Pour un pacte écrit, il faut seulement verser un peu de son sang en gage de signature.

Si chaque démon a son propre caractère, aucun n’est bien disposé à l’égard de son invocateur. Ce dernier doit donc contraindre le démon à le servir en utilisant la Parole, en “passant un pacte”.

Les démons sont invoqués à minuit. À cet instant propice un sortilège peut-être rendu permanent et immédiatement renforcé, ce qui permet d’invoquer un démon deux fois plus puissant qu’en temps ordinaire.

Invoquer un démon est un rituel vaudou. Pour cela, il faut enterrer un sac contenant sa propre photo, un os de chat noir ainsi que de la terre provenant d'une tombe à un croisement de quatre routes. Celui-ci apparaîtra quelques instants après.

Il faut toutefois faire attention, car les pactes sont dangereux. Les démons restent des créatures malintentionnées et tirent avantage du pacte passé. Un pacte doit être utilisé en tout dernier ressort, car il ne peut jamais être annulé.



17/01/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres