légendes urbaines

Jack l'éventreur

 

Jack l'éventreur est un tueur en série anglais de la fin du XIXe siècle, dont l'identité n'a jamais été établie. Jack l'éventreur assassina sauvagement cinq prostituées du quartier pauvre de Whitechapel, à Londres en 1888. Le mystère qui entoure l'identité et les mobiles du tueur (ou des tueurs) a intrigué de nombreux enquêteurs et inspiré de nombreux auteurs et artistes. Le premier assassinat est celui de Mary Ann Nichols, retrouvée égorgée et éventrée dans une rue de Whitechapel le 31 août 1888. Le troisième et le quatrième eurent lieu la même nuit, vraissemblablement parce que Jack n'eut pas le temps de finir son travail sur sa troisième victime.

Toutes les victimes de Jack l’éventreur, à l'exception de la dernière, âgée d'à peine 25 ans, étaient des femmes d’environ 40 ans. Les quatre premiers crimes eurent lieu dans des lieux publics ou semi-publics ; trottoirs ou cours d'immeubles. La cinquième et dernière femme, Mary Jane Kelly, fut tuée chez elle, dans la chambre qu’elle avait loué. Ce fut d'ailleurs la plus mutilée de toutes les victimes, son corps avait été coupé en lambeau et son coeur enlevé. Il ne fut même jamais retrouvé.

Les autres victimes étaient égorgées, vraisemblablement par derrière ; puis l'éventreur ouvrait l'abdomen et en retirait les viscères (intestins, reins, utérus), pour les disposer ensuite sur le cadavre ou les emporter. Un morceau du rein de la quatrième victime fut envoyé à la police, accompagné d'une "Lettre de Jack" qu'il indiqua provenir de l'enfer : "from hell".

Lors d’une enquête, une inscription de Jack l’éventreur fut retrouvée sur un mur : "The Juwes are the men That Will not be Blamed for nothing" (Les juifs ne seront pas accusés pour rien). Cette inscription fut relevée, puis effacée pour éviter tout mouvement antisémite. Cependant, la mauvaise orthographe du mot Juwes (au lieu de Jews, ainsi que les fautes dans la lettre laissèrent penser que Jack l’éventreur venait d'un milieu pauvre ou qu'il était un franc-maçon. Certains ont aussi supposé que ce tueur pouvait être une tueuse. Pourtant, des témoins de l'époque racontent avoir vu Jack et le décrivent le plus souvent comme un homme blanc, à moustache. Plusieurs pistes ont été suivies, mais l’éventreur ne fut jamais retrouvé.



19/01/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres