légendes urbaines

Anneliese Michel

 

Anneliese Michel est une jeune Allemande qui vécu de 1952 à 1976 Elle est née le 21 Septembre 1952 à Leiblfing, une petite ville d'Allemagne de l'ouest. Elle eu d'abord une vie tout à fait normale, caractérisée par une grande piété.

Mais en 1968, sa vie bascula. Anneliese commença à trembler, perdre le contrôle de son corps et de sa voix et à avoir des visions démoniaques ansi qu'à entendre des voix. Elle fut diagnostiquée comme épileptique l'année suivante et fut admise dans un hôpital psychiatrique où elle resta durant un an. Mais Anneliese devint dépressive et commeça à associer ses troubles à des possessions démoniaques. Les traitements donnés par les médecins eurent d'abord de l'effet, alors la jeune fille pu sortir de l'hôpital et reprendre des cours à l'université. Mais les médicaments, notamment le pericyazine contre les troubles du comportement, n'ont plus aucun effet et Anneliese va demander à l'église de pratiquer un exorcisme sur elle. Cette demande va être refusée, car les syptômes de la jeune fille ne correspondent pas avec ceux décrits par le Rituale Romanum (livre décrivant les exorcismes). Plus tard, le père Ernst Alt reconnaitra qu'Anneliese est possédée et en septembre 1975 les exorcismes commencèrent. Mais Anneliese apparu etre possédée par plusieurs démons, dont Judas, Néron (empereur romain), Caïn (fils ainé d'Adam et Eve, considéré comme le premier meurtrier), Fleshmann (un prètre disgracié du XVIème siècle), Hitler et Lucifer lui-même.

On pratiqua alors sur elle deux exorcismes par semaine, parfois accompagnés de nombreuses génuflexions qui finirent par provoquer une fracture des ligaments des genoux. Lors de certaines séances, les crises d'Anneliese étaient si fortes qu'il fallait trois hommes pour la maitriser. Mais cela lui permit de reprendre une vie à peu près normale et même de retourner à l'école.

Mais les crises ne cessèrent pas pour autant et la jeune fille devint extrèmement faible, refusant de se nourrir ou même de boire. Au total, sa mère enregistra quarante vidéos des séances d'exorcismes. Sur certaines, on peut "entendre" des démons se disputer le corps de la jeune fille.

Le dermier exorcisme eu lieu dans la nuit du 30 Juin au 1er Juillet 1960. Anneliese souffrait alors d'une pneumonie, de malnutrition et de déshydratation. La jeune fille mourru quelques heures après.

Une enquête fut menée et le prêtre ainsi que les parents d'Anneliese furent accusés de négligence. Selon le procureur, la mort d'Anneliese aurait pu être évitée. Ils furent condamnés à 6 mois de prison.

Cette histoire inspira notamment deux films, dont l'exorcisme d'Emily Rose en 2005 et Requiem l'année suivante, qui est une version plus proche de la réalité. De plus, la tombe d'Anneliese Michel est devenue un lieu de pélérinage pour les catholiques qui considèrent que la jeune fille a subit ces souffrances pour aider les âmes du purgatoire.

Une théorie relie le cas d'Anneliese Michel avec la sortie du film The Exorcist en 1973. Plusieurs cas de paranoïa auraient été découverts chez des gens fragiles ayant vu ce film...



16/12/2010
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres